LegacyBuilders Global

Where Everybody

Edit

Get PAID Today!

Property
Agent
Investor
Developer

Main Menu

Catégories
Esprit d'entreprise Partenariat franchisé

Comment la peur fait de toi un gagnant ?

How Fear Makes You a Winner

Comment la peur fait de toi un gagnant ?

La peur t’empêchera d’atteindre la plupart de tes objectifs dans la vie. Mais la peur ne doit pas être ton ennemi juré. Lorsqu’elle est utilisée efficacement, elle est un pilier de la réussite. La peur aide à développer la volonté, la discipline et la détermination pour donner le meilleur de soi-même et vaincre chaque obstacle sur le chemin du succès.

As-tu déjà eu peur en te fixant des objectifs et en réalisant tes rêves ?

Tu n’es pas le seul.

La bonne nouvelle, c’est que tous les individus qui ont réussi ont eu peur, eux aussi. Si ce n’était pas le cas, ils n’auraient jamais pris de risques et ne seraient pas là où ils en sont aujourd’hui. Les personnes qui réussissent ne le font pas parce qu’elles n’ont pas peur, mais parce qu’elles ont le courage de le faire.

Nous avons tous entendu ce dicton : « Si tu ne peux pas vaincre la peur, fais-le en ayant peur. »

Cela peut être l’un de tes plus grands atouts si tu apprends à l’utiliser de la bonne façon – la peur peut faire de toi un gagnant dans tes objectifs personnels et professionnels.

Pourquoi tu dois surmonter tes peurs

« Et si j’échouais ? »

« Et si je réussissais? »

« Je ne suis pas sûr. » La peur de l’inconnu est une chose à laquelle nous pouvons nous identifier.

Tu as sûrement aussi ces moments où tu te poses des questions, où tu t’arrrêtes sur ces aspects effrayants dans un projet. Mais s’il persiste dans ta tête et si tu ressens l’envie de le faire, alors surtout, fais-le.

Certaines personnes pensent que le seul moyen de surmonter leurs peurs est d’éviter de faire ce qui les effraie – mais ce n’est pas le cas. Pour surmonter tes peurs, tu dois faire ce qui t’effraie. Cela t’aidera à renforcer ta confiance en toi et à maintenir ton élan de réussite, ce qui te facilitera la tâche la prochaine fois que quelque chose t’effraiera.

En affrontant tes peurs, tu apprends à prendre le contrôle de ta vie et à vivre sans regrets. Une partie des mécanismes d’adaptation sains face à la peur consiste à projeter le pire des scénarios et à se rendre compte que ce n’est pas si grave après tout. Que pourrais-tu perdre d’autre ?

Vous serais surpris de découvrir, au bout du compte, que les gains sont plus importants que les pertes. Avec le recul, tu te remercierais d’avoir tenu bon.

La Pratique Et La Préparation

On se bat pour nos rêves. Et dans chaque bataille, on sait combien il est important de se préparer. On peut avoir de grandes chances de gagner en s’entraînant à ne pas avoir peur face aux défis : visualisation et affirmations positives.

Comment visualiser le succès ?

Un bon moyen de commencer est d’établir un calendrier simple de ta journée, de planifier ce que tu vas accomplir et les obstacles qui pourraient se dresser sur ton chemin. Visualise-toi en train de surmonter ces obstacles, ce qui entraîne ton cerveau à la réussite.

Pourquoi devrions-nous faire ce qui nous fait peur ?

Il est important de faire des choses qui nous font peur, car elles nous aident à grandir et à développer notre résilience. Elles repoussent nos limites et nous permettent de nous dépasser comme jamais nous ne l’aurions cru possible. De plus, faire ce qui nous effraie conduit souvent à de meilleures opportunités !

5 étapes pour vaincre la peur

Pour devenir la personne que nous aspirons à être, nous devons apprendre à vivre avec la peur. Soit tu la laisses te dominer, soit tu la laisses te renforcer.

Voici cinq mesures concrètes que tu peux utiliser pour surmonter tes peurs :

  1. Fais la liste de ce qui t’effraie
  2. Identifie l’origine de tes peurs
  3. Reconnais ce qui pourrait être le pire résultat
  4. Prenez la peur comme une opportunité plutôt que comme une menace
  5. Célèbre le fait d’avoir surmonté quelque chose qui te faisait peur auparavant

Conclusion

La peur est une force puissante qui peut t’empêcher de vivre la vie que tu mérites.

Comprendre les raisons de ta peur est la première étape pour la surmonter. Une fois que tu l’avez identifiée, il y a des mesures que tu pouvez prendre pour surmonter ces peurs. La pratique et la préparation sont également importantes. Faire quelque chose d’effrayant tous les jours t’aidera à surmonter ta peur.

Ne te laisse plus freiner par la peur comme tout le monde. Surtout si tu as de grands rêves et que tu veux devenir un entrepreneur prospère comme nous. Ne laisse jamais tes peurs prendre le pas tes rêves ! Nous savons que tu en es capable!

Si tu n’as pas peur, tu ne rêves pas assez grand. Tu as atteint cette partie de l’article et nous pensons que tu as cette capacité en toi.

L’ambition d’aller jusqu’au bout ! Maintenant, si tu te sens dépassé, n’hésite pas à nous contacter. L’équipe de LegacyBuilders Global est toujours là pour t’aider à répondre à tes questions sur les affaires et les investissements immobiliers.

Envoie-nous un e-mail : concierge@legacybuildersglobal.com
LegacyBuilders Global – Un système où tout le monde est rémunéré.
Accomplissemnet – Loyauté – Responsabilité – Curiosité – Authenticité

Découvre cet épisode de Grab Life by The Horns Podcast sur Apple Podcasts ou Spotify. “Get PAID”. Nous ne créons pas des investisseurs, nous créons des “LegacyBuilders”.

Références :
Forbes, Iteach, Jim Carroll, Forbes

Share blog:

Catégories
Esprit d'entreprise Partenariat franchisé

Comment t’assurer l’échec ?

How To Make Sure You Will Never Succeed

Comment t'assurer l’échec ?

Connaître la formule clé pour réussir est tout aussi important que de savoir comment échouer. Une partie de la planification stratégique consiste à savoir non seulement ce qu’il faut faire, mais aussi ce qu’il ne faut PAS faire.

Il y a toujours un élément d’incertitude dans la vie, il n’y a aucun moyen de l’éviter. Mais la seule chose que tu peux faire pour t’assurer de ne jamais réussir est de croire que le succès est ta destinée. Si tu penses que le monde te doit la réussite, tu es condamné à échouer.

Le fait de penser que tout est dû peut être préjudiciable à n’importe qui. Cela vaut la peine d’explorer comment ta mentalité d’ayant droit peut t’empêcher d’atteindre tes objectifs.

Comprendre la pensée fondée sur le droit

Certaines personnes pensent qu’elles méritent de réussir et d’être heureuses sans aucun effort. Cela les conduit à adopter une attitude défaitiste et à ne pas vouloir faire ce qu’il faut pour réussir. Cet état d’esprit peut être préjudiciable et paralyser ton développement personnel et professionnel. Elle peut provenir de diverses sources, comme l’éducation d’une personne ou ses expériences passées.

La pensée du droit à la réussite est si répandue qu’elle menace de saboter tes plans les mieux préparés. Tu ne peux pas gagner sans essayer, et tu ne réussiras pas si tu te concentres uniquement sur le sentiment d’être dans ton bon droit, car tu ne te pousses jamais à grandir et à te développer.

Il est facile de s’accrocher à ce sentiment de supériorité qui englobe tout, mais nous devons nous défaire de cette habitude et assumer la responsabilité de ce que nous voulons dans la vie.

Ce que cela signifie d’être autodidacte

Être autodidacte, c’est accepter le fait que le succès n’est pas prédestiné, qu’il faut être acteur sa vie pour connaître le succès. De cette manière, en tant qu’autodidacte, on devient autonome, motivé et on assume ses responsabilités.

Il peut être difficile d’arrêter de se sentir en droit, surtout si tu as eu des privilèges dans la vie. Mais il est essentiel de dépasser ce sentiment pour réussir.

Mets la main à la pâte pour avoir les compétences et les outils nécessaires pour réussir. Investis dans les connaissances et les applications qui te permettront de réussir, par exemple en lisant des livres, en recherchant des programmes de coaching et de mentorat, des formations et des séminaires.

De cette façon, tu t’assures d’être exposé au bon réseau et d’avoir utilisé ton temps à bon escient.

6 façons de vaincre le sentiment que tout t’est dû

Il est difficile de réussir quand on se noie dans ce genre de raisonnement. Non pas que les gens ont moins de chances de réussir, simplement les chances de réussite sont faibles pour tout le monde.

Voici 6 façons de vaincre cette pensée d’ayant droit et d’en récolter les fruits :

  1. Commence à travailler pour ce que tu veux
  2. Accepte le fait que le succès n’est pas garanti
  3. Apprends des autres qui ont réussi
  4. Arrête de rendre le monde responsable de tes problèmes
  5. Prends la responsabilité de ta vie
  6. Comprends la valeur du temps

 Le succès n’est pas garanti

Il est important de se rappeler que le succès n’est pas garanti et que tu dois travailler dur pour l’obtenir. En tant qu’entrepreneurs, nous avons appris l’importance cruciale avoir un plan stratégique pour sa vie. Tu es responsable de ta vie, de ton bien-être financier, de ta santé… bref, de tout. Ta vie est ce que tu en fais.

Si tu veux réussir, tu dois construire ton succès comme tu construirais ta maison. Tu ne peux pas construire la maison de tes rêves du jour au lendemain. Comme il s’agit d’un travail en cours, tu dois t’attendre à ce qu’il y ait toujours des défis et des obstacles en cours de route. Personne ne te la servira sur un plateau d’argent.

Réfléchis à ce que tu pourrais faire pour mériter le succès au lieu de l’attendre. Tu dois faire preuve de persévérance pour te libérer de cette pensée que tout t’est dû.

Conclusion

Nous savons maintenant comment faire en sorte que tu ne réussisse jamais. La vérité est que personne ne nous doit rien. Si nous voulons changer notre vie, nous devons le faire nous-mêmes. On croit souvent à tort qu’on peut réussir par chance, sans aide ni expérience. Si tu veux réussir, tu dois y mettre du tien. Il est temps de laisser tomber les prétentions et de commencer à assumer la responsabilité de tes objectifs !

Découvre cet épisode de Grab Life by The Horns Podcast sur Apple Podcasts ou Spotify. “Get PAID”. Nous ne créons pas des investisseurs, nous créons des “Legacy Builders”.

N’hésite pas à nous contacter pour de plus amples informations si tu as des questions concernant tes investissements et ton entreprise. L’équipe  de LegacyBuilders est toujours heureuse de t’aider.

Envoie-nous un mail à : concierge@legacybuildersglobal.com
LegacyBuilders Global – Un système où tout le monde est payé
Accomplissement – Loyauté – Responsabilité – Curiosité – Authenticité

Références :
Medium, Life Hack, Inc, Business Insider, Entrepreneur

Share blog:

Le temps du silence – Le temps de la gratitude

Que de la gueule!

La discipline et le Mindset

Le pouvoir de s’excuser

„YOLO: Your Once in a Lifetime Opportunity“ – On ne…

Catégories
Esprit d'entreprise Partenariat franchisé

Comment s’entraîner à voir grand

Think Big

Comment s'entraîner à voir grand

Voir grand est une expertise importante qui peut t’aider à accomplir davantage. D’un autre côté, penser petit ne te mènera nulle part.

En ce qui concerne ton entreprise, si tu veux progresser, il est important de relever de nouveaux défis et de les relever de front.

Si tu veux avancer dans la vie, tu devras voir grand. Plus ta vision est grande, plus tu as de chances de réussir. Mais comment apprend-on à raisonner ainsi ?

L’importance de voir grand

Une façon de voir plus grand consiste à se fixer des objectifs précis. Il est important que tu te fixes des objectifs mesurables, réalisables et tangibles. Des objectifs comme « Je veux augmenter mes revenus de 20 % cette année ». Garde  ton objectif final à l’esprit lorsque tu prends des décisions tous les jours.

Un entrepreneur qui vise le succès aspire toujours à quelque chose de plus grand, de légendaire. Pour y parvenir, il a besoin d’une grande force, d’engagement et de beaucoup de régularité.

Tu dois également apprendre que tu n’as pas à résoudre tout un problème d’un coup. Fais juste un petit pas à la fois; concentre-toi sur la prochaine étape immédiate pour le moment, plutôt que de te laisser submerger par toutes les décisions que tu devras prendre à l’avenir.

Prends un peu de temps chaque jour pour déterminer ce qui doit être fait afin d’avoir confiance et de voir les progrès que tu as réalisés jusqu’à présent, chaque jour.

Comment t’entraîner à penser plus grand

  • Pense à ce dont tu as peur. La peur est une réponse naturelle à l’incertitude, mais elle peut être paralysante lorsque tu essaies de voir grand. Quelles sont les pires choses qui pourraient arriver si tu investissais dans une entreprise
  • Décompose ton processus de réflexion en étapes gérables. Voir grand peut sembler écrasant, alors décompose-le en petites étapes
  • Couche tes idées sur papier. Un objectif plus important n’a pas à être effrayant lorsque tu prends le temps de l’écrire en détail et de le décomposer en tâches minuscules qui te rapprochent éventuellement de l’objectif final
  • Prépare-toi aux revers ou aux obstacles qui pourraient survenir sur la route vers objectif, ce qui pourrait te frustrer ou t’amener à te demander si cela en vaut la peine à la fin. Si cela se produit, rappelle-toi pourquoi cet objectif est important et continue
  • Reconnais et célèbre chaque étape du chemin – même de petites victoires t’aideront à rester motivé pour avancer vers ton objectif !

Cinq façons de t’entraîner à voir plus grand

Voici cinq conseils pour t’aider à entraîner ton esprit à voir grand en décomposant ton processus de réflexion en étapes gérables.

  1. Fixez-toi des objectifs ambitieux (mais toujours réalisables)
    Fixe-toi des objectifs qui semblent impossibles, puis fonce dessus. Cela demandera des risques et du courage, mais le jeu vent largement la chandelle.
  2. Attarde-toi sur les grandes idées :
    Passe du temps chaque jour à réfléchir aux moyens de créer quelque chose qui aura un impact positif sur le monde ou la vie des autres.
  3. Décompose les problèmes :
    Lorsque tu es confronté à un défi, ne reste pas coincé à essayer de trouver une solution. Au lieu de cela, décompose-le en plus petits morceaux et observe ces derniers.
  4. Concentre-toi sur ce que tu veux
    Tu veux passer à la vitesse  supérieure, alors ne gaspille pas ton énergie sur des choses que tu ne veux pas et qui ne t’aident pas dans ton objectif.
  5. Crois en toi!
    Cela semble cliché, mais cela peut faire toute la différence. Si tu vois grand, les autres le feront aussi. Tu constateras que tu attires les bonnes personnes et comprendras le potentiel de ce que tu fais.

Conclusion

Le pouvoir de voir plus grand est indéniable. Lorsque tu imagines les choses en grand, tu arrives à voir les possibilités qui s’offrent à toi, et pas uniquement ce qui est devant toi. « Cela te coûte la même énergie si tu penses grand ou petit ». Alors, amène des changements majeurs dans ta vie à passant la vitesse supérieure.

Donne plus de largeur à tes idées, décompose les problèmes en petites parts pour les rendre accessibles, concentre-toi sur ce que tu veux vraiment et enfin sois positif, crois en toi-même. Tout cela peut avoir un impact profond sur ta vie et t’amener à faire réellement la différence.

Découvre cet épisode du podcast Grab Life by The Horns sur Apple Podcasts ou Spotify . ”Get PAID”. Nous ne créons pas des investisseurs ; nous créons des “LegacyBuilders” .

N’hésite pas à nous contacter si tu souhaites plus d’informations ou si tu as des questions concernant tes investissements ou ton entreprise. L’équipe de LegacyBuilders Global est toujours heureuse de te soutenir.

Envoie-nous un e-mail à : concierge@legacybuildersglobal.com 
LegacyBuilders Global – Un système où tout le monde est payé
Accomplissement – Loyauté – Responsabilité – Curiosité – Authenticité

Références :
Forbes, More Business, Success, Consciousness

Share blog:

Catégories
Les autres Partenariat franchisé

Que de la gueule!

Walk the Talk

Que de la gueule!

Tu ne peux pas dire grand-chose sur la réussite si tu n’as pas exposé ta  propre réussite.

Ce qui défini et affine ta personnalité. c’est ton expérience. Ce sont les choes que tu as vécu, que tu as faites, pas celles que tu as dit que tu ferais. Les paroles n’ont pas de valeur, à la différence des personnes qui ont du succès. Celles-ci sont précieuses.

Le plus grand défi pour réussir en ces temps modernes est d’agir conformément à ses croyances et à ses valeurs fondamentales. On entend souvent des gens parler de ce qu’ils auraient fait mieux que d’autres. Et ce, alors même qu’ils n’arrivent pas à faire ce qu’il faut eux-mêmes. Il est rare de voir quelqu’un mettre en pratique ce qu’il prêche, d’accorder le geste à la parole. Souvent, comme on dit, c’est „que de la gueule“.

Façonnement et développement du caractère

L’adage « faire ce qu’on dit » (“walk the talk”, en anglais) est une philosophie porteuse de changement significatifs et qui permet un meilleur leadership. Dans tous les domaines de la vie, qu’il s’agisse d’activités personnelles ou professionnelles, ton caractère, c’est ton capital moral. Les actions concrètes que tu as menées sont un facteur déterminant de la constitution de ta personnalité. Le plus petit geste, comme tenir une promesse amicale pour un rendez-vous sans conséquence, montrera déjà beaucoup de choses sur le genre de personne que tu es.

La façon dont tu mets tes paroles en accord avec tes actions reflète ton intégrité. Écoute-toi quand tu parles, et prends la mesure des mots qui sortent de ta bouche. Est-ce que tu les penses vraiment? Il viendra un moment où tu ressentiras le besoin d’arrêter de parler et de commencer à agir. Une promesse est vide tant qu’elle n’est pas prouvée. Arrête de parler et commence à montrer tes résultats.

Fais ce que tu dis, non pas pour plaire à quelqu’un, mais pour renforcer ton caractère . Bien que les mots soient essentiels pour communiquer ton message, ils perdent leur pouvoir lorsque tes actions montrent le contraire.

Encore une fois, accorder le geste à la parole est un grand défi pour tous ceux qui aspirent à réussir. Mais en te conformant à ce principe, tu pars dans la bonne direction et tu te rapproches du changement que tu veux voir s’opérer dans ta vie. En faisant simplement ce que tu dis. Une fois cela fait, tu as suffisamment manifesté les traits suivants

  1. Engagement
  2. Honnêteté
  3. Respect
  4. Courage
  5. Intégrité

Montrer l’exemple

La vie d’entrepreneur exige de construire un réseau. Au fil du temps, tu rencontreras diverses personnes, qui vivent selon des principes différents et excellent dans des domaines d’expertise différents.

Il y a toujours les « parleurs » et les « faiseurs ». Mais au bout du compte, ce que nous voulons voir, ce sont des résultats. Que montrent leurs antécédents ? Pouvons-nous vraiment vivre selon nos valeurs fondamentales avec de simples mots ?

La plupart des personnes que nous avons rencontrées et qui s’économisent en mots sont généralement celles qui ont beaucoup accompli dans leur carrière et leur vie personnelle. Ils ne se vantent pas, mais leurs réalisations brillent sans effort. Il est inutile pour eux de dire en détail ce qu’ils font et comment ils l’ont fait. Ils en sont les portraits ambulants.

Nous pouvons faire la différence en donnant l’exemple et non par la simple expression de nos  opinions. Regarde attentivement comment agissent les personnes que tu rencontres, pour ne pas te laisser tromper par les mots .

Imagine une personne qui a publié une vidéo YouTube, sur le thème « Les secrets pour obtenir 1 million de vues en seulement trois jours ». La vidéo a été mise en ligne il y a deux ans et n’a obtenu que sept vues. Ce constat me laisse supposer que cette personne devrait plutôt garder ses conseils secrets pour elle, quand on voit que la vidéo elle-même n’a pas atteint son objectif.

Ferais-tu confiance à un conseiller financier pour gérer tes investissements et tes finances s’il n’est lui-même pas solvable ?

Il est essentiel de faire ce qu’on dit. Tu ne peux pas te permettre de n’avoir “que de la gueule”. Tu dois être un parfait exemple de ce que tu dis, sinon tu ne seras jamais pris au sérieux. Au mieux, tu seras pris pour un clown, au pire, pour un escroc.

Comment vraiment passer de promesses à l’action ?

Devenir la personne que tu as toujours dit que tu serais. Plus facile à dire qu’à faire, n’est-ce pas ?

Voici cinq façons d’aligner ton message et tes actes :

  1. Reste en accord avec tes croyances et tes valeurs fondamentales
  2. Adopte le comportement que tu veux voir
  3. Suis les règles que tu t’es fixées
  4. Communique efficacement
  5. Sois cohérent  

Conclusion

Si tu ne comptes pas t’engager à faire ce que tu dis, ne le dis pas. Laisse tes résultats parler pour toi, car ils en diront plus que les mots ne le feront jamais. Honore ta parole, fais le travail. Montre tes résultats et deviens une personne à succès. Voilà comment tu accordes tes actions à tes paroles.

Découvre cet épisode du Grab Life by The Horns Podcast sur Apple Podcasts ou Spotify. “Get PAID”. Nous ne créons pas d’investisseurs, nous créons des “Legacy Builders”. 

N’hésite pas à nous contacter si tu souhaites plus d’informations ou si tu as des questions concernant tes investissements ou ton entreprise. L’équipe de LegacyBuilders Global est toujours heureuse de te soutenir.

Envoie-nous un e-mail à : concierge@legacybuildersglobal.com
LegacyBuilders Global – Un système où tout le monde est payé
Accomplissement – Loyauté – Responsabilité – Curiosité – Authenticité

Références:
Entrepreneur, Forbes, Inc, The Balance Careers

Share blog:

Catégories
Esprit d'entreprise Partenariat franchisé

Comment rester motivé même quand « Tu n’as pas envie »​

Motivation

Comment rester motivé même quand "Tu n'as pas envie"

Chaque jour, nous prenons une décision : nous lever ou rester couché un peu plus longtemps. Chaque jour est une bataille. C’est toi contre toi. En même temps, tout le monde aspire à réussir.

Tout le monde aspire à réussir. Mais comment faire pour continuer d’avancer quand il te manque la volonté, l’envie de faire quoi que ce soit dans ce sens ?

« Je n’en ai pas envie », on connaît tous ce sentiment,  ce n’est nouveau pour personne. C’est la nature humaine. On appelle cela parfois la perte du flow. Parfois, tu n’es tout simplement pas dedans. Tu deviens soudainement moins énergique que d’habitude et tout de demande plus d’efforts. Il y a des jours où tu as l’impression de te traîner hors du lit. Tu es plus lent et moins motivé à faire quoi que ce soit.

Plusieurs facteurs entrent en jeu chaque fois que tu te retrouves dans une telle situation ; il peut s’agir de procrastination, d’un manque d’engagement personnel ou de quelque chose de terrible et d’inattendu qui s’est produit.

Même l’athlète le mieux payé, l’homme d’affaires le plus influent ou l’homme le plus riche du monde a des jours semblables, où il doit faire face à cet état d’esprit. Ce qui sépare les gagnants des “sous-performants”, c’est la façon dont ils persistent et progressent malgré leur manque de motivation.

Motivation personnelle

Garder sa motivation, c’est quelque chose de personnel. Ce qui fonctionne pour les autres peut ne pas fonctionner pour toi. Se motiver est l’une des choses fondamentales qui distinguent les personnes très performantes des autres. C’est difficile et cela peut s’avérer un vrai défi.

Chaque jour, il peut se passer quelque chose, qui pourrait t’empêcher de travailler sur les tâches nécessaires pour atteindre tes objectifs. Il y aura des jours où tu ressentiras le besoin de prendre un jour de congé – et c’est tout à fait normal. Repose-toi mais ne le fais pas à chaque fois que tu n’as pas envie. Tu devrais t’entraîner à te motiver pour te lever et te mettre au  travail.

Motivation intérieure et extérieure

La motivation est classée en deux catégories fondamentales: intérieure et extérieure. La différence entre la motivation intérieure et extérieure est que la motivation intérieure vient de toi, tandis que la motivation extérieure vient de ton environnement.

La motivation intérieure implique un sentiment de récompense et de satisfaction personnel quand le travail est fait. La motivation extérieure, c’est ce qui te pousse à travailler et fournir des efforts pour des raisons externes, par exemple pour recevoir une récompense ou éviter une punition. Les deux types de motivation sont essentiels et ont des effets différents sur ta façon de travailler.

Comment rester motivé même si « vous n’en avez pas envie ».

Certaines recherches suggèrent quelques stratégies simples pour te permettre de continuer même si tu n’es pas dans le flow: Fixe des objectifs personellement gratifiants et rends-les très spécifiques. Applique ces cinq méthodes de te donner un coup de pouce supplémentaire, chaque fois que tu te dis « Je n’ai pas envie »:

  1. Concevoir des objectifs intentionnels
  2. Définir des récompenses gratifiantes
  3. Maintenir les progrès
  4. Exploiter l’influence sociale positive
  5. Fais-le, tout simplement

Les jours où une tâche semble moins inspirante – qu’il s’agisse d’aller à la salle de sport, de terminer des présentations client, de suivre des modules d’entraînement – arrête de te chercher des excuses.

Concentre-toi sur ses aspects satisfaisants ou combine-le avec des activités amusantes. Offre-toi des récompenses appropriées pour faire avancer les choses. 

Pour éviter l’épuisement professionnel, décompose tes objectifs en sous-objectifs ; mesure tes avancées jusqu’à ce que tu sois à mi-chemin ; puis décompte ce qui reste. Sers-toi de l’influence sociale : inspire-toi des mentors, des entraîneurs et de ceux qui ont réussi dans leur domaine. Le plus difficile, c’est de s’y mettre, mais au fur et à mesure, cela devient plus facile.

Conclusion

Ca paraît toujours impossible jusqu’à ce que ce soit fait. Chaque jour est un combat. C’est toi contre toi. En tant qu’homme ou femme d’action, tu travailleras toujours à aller de l’avant. Plus tôt tu commenceras à te mettre en mouvement, plus il te sera facile de garder l’élan nécessaire pour accomplir le travail. La motivation est l’une des compétences les plus compliquées à maîtriser, mais elle est essentielle au succès.

La différence entre un entrepreneur à succès et un amateur est simple. Les entrepreneurs qui réussissent sont prêts à suer sang et eau, même les jours où ils n’en ont pas envie.

Découvre cet épisode du podcast « Grab Life by The Horns » sur Apple Podcasts ou Spotify.

”Get PAID”. Nous ne créons pas des investisseurs, nous créons des “LegacyBuilders“.

Références:
Better Marketing, Positivity Blog, HBR, Rochester

Share blog:

Catégories
Partenariat franchisé

Comment ton partenaire dans la vie devient-il ton partenaire de réussite?

LegacyBuilders Global

Comment ton partenaire dans la vie devient-il ton partenaire de réussite?

Quel est le
point commun entre des compagnons de vie et des investisseurs ?

Ils doivent
prendre une décision cruciale : choisir le bon partenaire.

Faire le bon
choix est une chose, mais être capable et de réussir  et de pérenniser en est une autre.

“Veux-tu
m’épouser ?”

C’est l’une
des questions les plus palpitantes, les plus attendues et les plus susceptibles
de changer la vie d’une personne. Il s’agit de la décision la plus importante
qu’une personne puisse prendre dans sa vie. Par définition, le mariage est une
union légale et un engagement à vie. Par conséquent, la vie conjugale est plus
que le grand événement cérémoniel et bien plus qu’une décision de ne pas
divorcer.
Il s’agit d’une obligation morale et d’un
partenariat à vie avec la personne avec laquelle on a choisi de passer le reste
de sa vie.

L’importance de trouver la bonne personne joue
un rôle énorme dans ta réussite, que ce soit dans ta vie, dans ta carrière ou
dans ton développement personnel. On ne peut pas se passer des autres. Et on
considère que le plus grand tournant dans la vie d’une personne est le moment
où elle rencontre « la bonne ». Warren Buffet, l’un des hommes les plus
riches du monde, a déclaré que la plus grande décision qu’on puisse prendre
dans la vie est de décider qui on va épouser. Lors d’un événement, Buffet a dit
à Bill Gates : « Vous voulez vous associer à des personnes qui sont le
genre de personne que vous aimeriez être. Vous évoluerez dans cette direction,
et la personne de loin la plus importante à cet égard est votre conjoint. »

Presque tous les jours, tu vois des demandes en
mariage, des fêtes de fiançailles, des films de mariage, des bobines de vie
conjugale sur toutes les plateformes et réseaux sociaux. C’est un moment
romantique et sentimental à contempler. Nous pouvons voir à quel point les
préparatifs peuvent être fastidieux pour le grand jour. Tout le monde semble
être très excité pour préparer ce que nous pensons être la finalité de notre
histoire d’amour, mais sans être vraiment préparé à ce qui nous attend.

Lorsque les feux d’artifice et les papillons
s’estompent, il ne reste plus que vous deux. La réalité commence à se faire
sentir. Ce partenariat à vie va au-delà de la joie et de l’excitation de
simplement choisir la robe de mariée parfaite. Pendant la „phase de
réalisation“ du mariage, où les responsabilités commencent à s’accumuler et les
conflits à surgir, les couples mariés seront susceptibles de se demander de
plus en plus s’ils ont fait le bon choix.

Bien que le mariage et le partenariat à vie
puissent être deux choses différentes, ils peuvent également être la même
chose. Pour qu’un mariage fonctionne, il faut que tu aies une solide dévotion
envers ta moitié et que tu fassiez tout ce qu’il faut pour que votre lien dure.
D’un autre côté, un partenariat ne nécessite pas nécessairement une cérémonie
de mariage pour fonctionner. C’est votre engagement et votre compatibilité, à
tous les deux, qui font un bon partenariat. Vous devez vous considérer, l’un
l’autre, comme des alliés pour rester inébranlable et être prêts à affronter
les vagues de changements qui se produiront en cours de route.

Une étude récente a révélé que 19,2 % des
personnes divorcées ont indiqué l’incompatibilité comme l’une des raisons liées
au divorce dans une enquête ouverte: Tandis que dans un questionnaire proposant
une liste de choix, le manque d’engagement remportait la palme avec 85% des
raisons cochées. En résumé, l’importance de questions telles que la
communication, l’incompatibilité et l’engagement comme raisons de divorce est
constante. Néanmoins, le partenariat de vie ne devrait pas être un champ de
bataille quotidien, mais un rappel que, tous les jours, vous travaillez tous
les deux sur un projet de vie. Vous avez besoin l’un de l’autre, et vous
complétez l’un l’autre pour grandir et construire ensemble.

Mais un bon partenariat ne se crée pas du jour
au lendemain – il faut y travailler. Il faut parfois passer beaucoup de temps
dans sa vie à chercher la bonne personne. Tout le monde a ses propres critères
quant à ce que devrait être le partenaire de ses rêves. Mais il est rare que
nous trouvions quelqu’un qui corresponde parfaitement à nos attentes. Au lieu
de cela, nous avons appris à faire des compromis et à aimer et rester fidèle
malgré les défauts de l’autre. Lorsque tu as trouvé l’élu(e), tu as de la
chance car cela ne peut arriver qu’une fois dans une vie. Cela en vaudra la
peine. Car lorsque ta vie au foyer est stable, que ta famille est heureuse et
te soutient, que tu jouis d’un immense succès personnel et professionnel – cela
fera sûrement toute la différence. Ton partenaire et toi deviendrez
inarrêtables.

Le choix du partenaire idéal peut être délicat,
mais voici quelques éléments qui peuvent t’aider à trouver « le bon ».

7 signes indiquant que ton partenaire dans la
vie est aussi ton partenaire de réussite

  1. Vous
    êtes tous deux consciencieux – L’intégrité est essentielle non seulement dans
    les relations amoureuses, mais aussi dans tous les aspects de la vie. Vous
    organisez votre relation d’une manière qui est respectueuse et bénéfique pour
    l’autre. Le partenariat consciencieux complète les besoins de l’autre et lui
    apporte un soutien moral, social et vital. Il s’agit là d’un énorme facteur de
    réussite
  2. Tu te
    sens à l’aise, en toute confiance – Quel est l’intérêt d’une relation, qu’il
    s’agisse d’un partenariat commercial ou personnel, si vous ne pouvez pas être
    totalement honnête l’un envers l’autre ? Il est injuste, vis-à-vis de ton
    partenaire, de perdre confiance et de ne pas avoir le courage de le lui avouer.
    La confiance est le fondement de votre partenariat. Dans le cas contraire, le
    temps, l’énergie et les efforts que tu as investis seront gaspillés. Avoir un partenaire
    en qui tu peux avoir confiance et profiter de la vie est une aide considérable
    sur la voie de la réussite
  3. Tu apprécies et reconnais l’identité de
    l’autre – Logiquement, personne ne veut passer sa vie avec quelqu’un qui ne
    reconnaît pas ses rêves, ses objectifs personnels ou sa personnalité. Par
    nature, les gens sont uniques, tous différents les uns des autres. Pour qu’un
    partenariat réussisse, il sincèrement apprécier l’autre comme la personne qu’il
    est vraiment et non comme son clone ou ce qu’il projette d’être. En effet,
    lorsque ta présence et tes efforts sont reconnus et appréciés, cela fait
    ressortir le meilleur de l’autre. De cette façon, vous pouvez tous deux tirer
    parti des forces de l’autre et les utiliser pour soutenir le partenariat
  4. Vous avez un engagement solide l’un envers
    l’autre – vous faites des projet et fixez des objectifs pour l’avenir,
    ensemble. Tes paroles et tes actes doivent exprimer que tu t’engages à
    construire dans cette relation à long terme. Tu n’abandonnes pas facilement
    lorsque les choses se compliquent. Main dans la main, vous trouvez des moyens
    pour résoudre les conflits. Vous avez accepté de garder vos fondements intactes
    : Intimité, Engagement, et Passion
  5. Tu veilles au bien-être de l’autre – Tu
    souhaites sincèrement le meilleur pour ton partenaire. Ses petites victoires
    t’apportent beaucoup de joie et de satisfaction. Il est tout aussi important
    pour toi de voir ton partenaire se sentir bien dans sa peau. Tu te réjouis de
    le/la voir s’épanouir. Vous vous souciez tous deux de la santé et du bien-être
    de l’autre, à la fois physique, mental, émotionnel, spirituel et financier
  6. Vous vous renforcez mutuellement en
    communicant ouvertement – lorsque tu laisses ton partenaire dans l’ignorance de
    ce qui se passe dans ta tête, tu le prives du pouvoir de comprendre et de
    compatir à une situation qui doit être résolue rapidement. Laisser ton
    partenaire dans l’incertitude ou dans l’hypothèse n’a rien de bénéfique, car
    cela ne fait que prolonger les problèmes et peut conduire à des malentendus. En
    parlant simplement à ton partenaire, tu t’assures que chacun est entendu et que
    chacune de vos opinions compte
  7. Tu encourages les disputes saines – Il est
    tout à fait normal d’être en désaccord avec ton partenaire de temps en temps.
    Les disputes sont inévitables, mais cela ne signifie pas qu’il faille crier,
    insulter, humilier, être rancunier ou faire du chantage affectif. D’autre part,
    prétendre constamment que tout va bien n’est jamais la solution pour que la
    relation se renforce. Nous pouvons transformer les disputes en des échanges
    sain, parce que c’est une occasion de créer des liens positifs pour tous les
    deux, si ces échanges sont conduits de manière constructive. C’est la clé du
    développement personnel et d’une compréhension mutuelle plus profonde. Tirer
    des leçons des disputes et les résoudre avec respect et raison vous renforce
    tous les deux en tant qu’individus et développe votre résilience en tant que
    partenaires.

Un partenariat fort et sain nécessite des efforts
continus, de la passion et un investissement en temps pour qu’il fonctionne. Ce
qui compte, c’est que celui que tu as choisi en vaille la peine. Prend donc le
temps d’évaluer les points clés fournis et demande-toi honnêtement : « Mon
partenaire me convient-il ?

Références :
Scott, S. B., Rhoades, G. K., Stanley, S. M., Allen, E. S., & Markman, H. J. (2013). Reasons for Divorce and Recollections of Premarital Intervention: Implications for Improving Relationship Education. Couple & family psychology, 2(2), 131–145. 

Share blog:

Catégories
Esprit d'entreprise Partenariat franchisé

Le changement comme levier: l’avantage d’accepter le changement au lieu d’y résister

Le changement comme levier: l'avantage d'accepter le changement au lieu d'y résister

Chaque fois qu’on te demande « Si tu pouvais changer une chose dans ta vie, quelle serait-elle ? »

« Je ne changerais rien du tout » est la façon la plus pratique de répondre à cette question.

Nous avons romancé le fait d’être satisfaits de ce que nous avons tellement longtemps que nous en sommes arrivés à justifier notre résistance à tout changement. Ce refus de voir le changement comme un avantage nous fait passer à côté de nombreuses opportunités.

Dans ta quête de réussite, que ce soit dans ta carrière ou ta vie personnelle, tu peux voir le changement comme un ami ou un ennemi. Tout dépend de ce que tu en fais. Si tu en sais suffisamment, tu peux le transformer en avantage.

La résistance au changement

Dans le cadre de l’évaluation des entreprises réalisée par Forbes en 2016, les professionnels, les managers et les cadres supérieurs ont pu évaluer leur style en matière de gestion du changement. Les données montrent que les dirigeants ont tendance à surestimer la voloonté de changement des employés. Les personnes interrogées ont été invitées à choisir entre deux affirmations :

  1. Les gens aiment généralement préserver le statu quo
  2. Les gens veulent généralement atteindre quelque chose de plus grand et de meilleur.

Les résultats ont stupéfié les dirigeants car ils montrent que 45 % de leurs employés aiment généralement rester dans le statu quo, ce qui suggère que les employés de première ligne sont réticents à modifier la situation actuelle et hésitent à adopter le changement. 

Ce chiffre élevé nécessite des mesures, afin de faciliter les changements indispensables dans l’entreprise et d’abandonner les anciennes méthodes. Ce n’est qu’une fois qu’ils auront surmonté cette difficulté qu’ils pourront effectivement amener leur croissance à atteindre quelque chose de plus grand et de meilleur.

Apprécier la valeur du changement peut être plus facile à dire qu’à faire. En effet, les choses peuvent être intimidantes lorsque l’on est confronté à quelque chose de nouveau et que l’on doit faire des choses pour la première fois en dehors de sa routine. Il y a une résistance au changement parce que sortir de la commodité du statu quo n’est jamais une option, à moins que tu ne sois forcé de le faire. 

Cela illustre parfaitement les critiques de l’expression “If it ain’t broken, don’t fix it” (“Si ce n’est pas cassé, ne le répare pas »). Effectivement, cela pourrait être pratique si nous ne parlions que de repeindre la maison ou d’acheter une nouvelle télévision. Mais à l’ère où nous vivons aujourd’hui, nous ne pouvons plus nous permettre d’attendre jusqu’à ce que nous n’ayons plus d’autre choix, pour opérer des changements. Parce qu’alors il est déjà trop tard.

Nous devons donc comprendre pleinement la valeur du changement. On peut ainsi en tirer parti pour réussir dans sa carrière et son développement personnel.

Pourquoi le changement est-il nécessaire ?

S’il y a une leçon que 2020 nous a enseignée, c’est la réalité de la façon dont les choses peuvent changer complètement en un clin d’œil, ou en un éternuement, pour le coup. Tout peut changer et nous n’avons aucun contrôle sur cela. C’est une grande claque qui nous montre que rien n’est permanent, et ceux qui n’ont pas été en mesure de s’adapter aux changements qui ont eu lieu ont été laissés à l’abandon ou ont totalement disparu.

De nos jours, pour réussir, il faut embrasser et maîtriser le changement. Si tu n’acceptes pas le changement, tu n’arrives à rien. Tu te contentes de vivre dans le statu quo et d’exister jusqu’à ce que le destin te frappe à nouveau avec une grande claque dans le visage.

Tu te dois d’atteindre ton potentiel maximal et de devenir tout ce que tu as toujours rêvé d’être. L’opportunité d’aller plus loin que ce que tu as atteint jusqu’à présent est toujours là, il suffit de la saisir. Tes rêves peuvent devenir de plus en plus grands et tu peux évoluer pour aller de l’avant. 

Mais qui dit grands objectifs dit gros efforts, et les gros efforts sont la somme de toutes les petites choses que tu as faites. Ces petits pas sont les décisions quotidiennes que tu as dû prendre. Maintenant, tu dois vérifier où tu en es :

Est-ce bien ?

Est-il mauvais ?

Est-ce l’endroit où tu t’imaginais être il y a cinq ans ?

Après tout, c’est ce que tu fais et comment vous le fais.

Si tu vois que tu es dans une mauvaise situation, tu ne veux certainement pas te contenter de rester assis et de regarder sans rien faire. Si tu es déjà sur la bonne voie, tu veux certainement la maintenir et continuer à faire mieux. Si tu n’y es pas encore, tu veux  certainement y arriver le plus rapidement possible.

Mais comment arriver à destination si tu restes bloqué au même endroit, à faire les mêmes choses encore et encore ?

Amazon ne serait pas l’entreprise multimilliardaire que nous admirons tous si elle restait un magasin de détail en ligne pour les livres papier. C’est grâce à l’apprentissage continu, à l’innovation et au fait de ne pas rater les opportunités pendant les périodes de changement qu’ils sont devenus la plus grande et la plus importante entreprise de commerce électronique, de cloud computing et d’intelligence artificielle qu’ils sont aujourd’hui.

Qui aurait pensé que le déclin de la demande de fours à pétrole et à gaz dans les années 1950 aurait pu être la meilleure occasion de faire évoluer l’activité de ce que nous connaissons aujourd’hui comme l’une des plus grandes et des plus populaires pâtes à modeler pour enfants, Play-Doh. Aujourd’hui, leurs ventes s’élèveraient à plus de deux milliards de boîtes de ce produit coloré utilisé pour l’artisanat et les arts.

La façon dont ces sociétés multimilliardaires ont réussi à traverser les changements et à émerger vers le succès peut également s’appliquer à votre carrière et à votre développement personnel. N’oublie pas que la qualité de vie ne s’améliore pas par hasard. Elle ne peut s’améliorer que par le changement. Lorsque tu fais les choses de la même manière que tu l’as fait au cours des cinq dernières années, tu te contentes des mêmes résultats. Si tu souhaites l’améliorer et obtenir de meilleurs résultats, alors tu dois faire les choses différemment.

7 façons de tirer parti du changement

L’épisode du podcast « Grab Life by the Horns » : « Comment changer sans se perdre ? », explique que la façon dont tu changes est corrélée à la façon dont tu te diriges vers le succès. Pour réussir, tu peux soit apporter des changements pour atteindre ton objectif, soit changer l’objectif lui-même. 

Il faut garder à l’esprit que le changement est douloureux, et que la croissance peut être tout aussi douloureuse. Tous les changements par lesquels nous devons passer, même les changements pour le mieux, passent toujours par une phase d’inconfort.

Comment tirer parti de quelque chose d’inconfortable et de déstabilisant ? Voici sept moyens simples :

  • Avoir un objectif clair et précis

    tu peux transformer le changement en avantage si tu parviens à définir clairement le besoin impérieux de ce changement. Lorsque ta mission et ta vision sont intactes, tu agis efficacement

    Il n’y aura pas de perte de temps et d’énergie car tu le fais intentionnellement

  • Sois ton propre capitaine

    Cela exige de l’autodiscipline, de l’intégrité et un grand sens des responsabilités. De solides compétences en leadership sont essentielles pour gérer le changement. Garde à l’esprit que tu es le maître de ton destin. Tu es capable de diriger ton navire et de naviguer dans la tempête. La pleine conscience de soi est la clé pour te guider sur cette route révolutionnaire

  • Sois motivé par ta passion

    Reviens toujours à tes « Pourquoi », « Pourquoi fais-tu cela ? », la réponse doit être suffisamment forte pour alimenter ta force motrice pour continuer

    Si tu connais par cœur ta raison de le faire, tu développeras une confiance totale dans la décision que tu prendras. Ainsi, tu ne te laisseras pas facilement influencer par ce que d’autres personnes ont à dire

  • Concentre-toi sur l’objectif à atteindre

    Tu ne dois jamais perdre ton objectif de vue. Ne te laisse pas distraire par ce qui retarderait inutilement l’atteinte de ton but. Tu peux y arriver dans de bonnes conditions, ou bien te retrouver coincé dans des voies de garage

    Tu peux faire une pause et réfléchir, pour évaluer les résultats à court terme afin de procéder à des ajustements mineurs, mais tu dois t’en tenir à l’objectif à long terme

  • Reste constant

    Ne brise pas l’élan alors que tu es en pleine transition. Ne t’arrête pas lorsque tu es fatigué, surtout si tu es pris par des doutes. Ne t’arrête que lorsque tu as terminé

    La constance est toujours la clé, la mise en œuvre de la nouvelle approche n’est que le début. Elle doit être un effort continu. Le succès ne dépend pas de la qualité du départ, mais de la manière dont tu maintiens tes efforts

  • Comprendre les implications

    Il est important que tu comprennes clairement qu’opérer un changement a des conséquences. Tu dois être prêt à faire des sacrifices et à faire tout ce qu’il faut

    Lorsque tu gardes un esprit ouvert vis-à-vis des implications des changements, tu es plus à même d’anticiper les besoins en matière de résolution des menaces et des conflits éventuels

  • Développer ta résilience

    En développant ta souplesse face au changement, tu n’anticiperas pas seulement les risques connus. Tu seras capable de faire face à des circonstances volatiles et complexes. Dans une arène de changement constant, c’est un comportement rigide qui te met en échec

    Plus tu t’habitues à résister et à évoluer face aux perturbations liées à l’adversité, plus il te sera facile de survivre et de rebondir.

« Ce n’est pas le plus fort de l’espèce qui survit, ni le plus intelligent, mais celui qui réagit le mieux au changement » – Charles Darwin.

Le changement est constant. Soit c’est toi qui prend le contôle sur ton changement, soit le changement qui prend le contrôle sur toi. Le succès ne te parviendra pas en restant dans ta zone de confort. Parfois, il vient de la décision de faire des changements.

Permettez-moi de te demander à nouveau : si tu pouvais changer une chose dans ta vie, quelle serait-elle ?

Références :
Forbes | Forbes | US Chamber | Association of MBAS | Naylor | Huffpost

Share blog:

Catégories
Esprit d'entreprise Partenariat franchisé

Passez à la vitesse supérieure: la peur comme outil puissant de réussite

LegacyBuilders Global

Passez à la vitesse supérieure: la peur comme outil puissant de réussite

Vous êtes-vous déjà demandé ce que l’on ressent lorsque l’on est assis sur le trône du succès ? Ce n’est pas facile, mais vous le faites quand même parce qu’une fois que vous avez réussi, vous y gagnez plus que  vous y perdez. Mais si ce n’est pas le cas ? Si vous échouez ? Si vous avez peur, alors c’est parfait !

Perception de la peur

La peur est souvent appréhendée de manière négative. Elle s’inscrit le plus souvent dans un contexte qui suggère l’horreur, la terreur, l’échec. La peur, si elle n’est pas reconnue correctement, peut conduire à l’inaction et vous laisser à terre, figé. C’est elle qui se glisse dans votre lit et vous fait passer des nuits blanches. Lorsque le cerveau ne bénéficie pas de suffisamment de repos, il peut en résulter un niveau d’anxiété plus élevé, ce qui vous rend plus inquiet face à l’inconnu.

Cela commence à vous faire douter de la réalité, de vos capacités et de vous-même. Ces doutes peuvent vous conduire à annuler de projets sur lesquels vous vous êtes engagés et à rejeter des opportunités qui se présentent à vous. La pire chose qui puisse arriver, c’est que vous décidiez d’interrompre la mission, que vous vous êtes fixée, de réaliser vos rêves. Parce que si vous avez réfréné vos rêves, alors vous venez de vous offrir exactement la chose qui vous effraie : l’échec.

Il est tout à fait normal d’avoir peur, surtout lorsqu’on opère un changement majeur dans sa vie. Une étude récente montre que les grandes nations économiques ne sont pas épargnées pour ressentir cette émotion humaine complexe. Dans la proportion d’entrepreneurs ayant peur de l’échec, les créateurs d’entreprise des nations riches occupent une place importante dans le graphique: l’Australie, la Chine, le Royaume-Uni, le Japon, les États-Unis et l’Allemagne

Est-ce une bonne ou une mauvaise chose qu’ils aient peur ?  Au bout du compte, elles restent des acteurs majeurs du commerce international et abritent parmi les plus grandes entreprises au monde.  

Pourquoi la peur n’est pas totalement une mauvaise chose

 

Si être effrayé est la pire chose qui puisse arriver, alors pourquoi faire la queue et payer des sommes astronomiques pour passer son temps à regarder un film d’horreur ? Ou pour faire des manèges fous dans un parc d’attractions ?

Dans l’épisode intitulé « Whatever it Takes », du podcast Grab Life by The Horns, vous découvrirez les premiers jours de Jennifer et Jan-Marc dans leur aventure qui a changé leur vie. Et comment la peur a joué un rôle clé, en particulier par Jennifer, pendant ce tournant critique de leur vie.

Bien sûr, vous pouvez toujours choisir de rester dans votre zone de confort lorsque vous en êtes à l’étape de votre vie où vous fondez une famille. Prendre un risque peut être la dernière chose que l’on souhaite faire. Mais, à votre avis, pourquoi Jennifer a-t-elle poursuivi ce rêve malgré la peur et les émotions fortes qui l’habitaient ?

La peur est un outil qui doit vous pousser à avancer plutôt qu’un obstacle qui vous retient. Il s’agit simplement de savoir comment maîtriser votre jeu mental.

Chaque fois que vous vous trouvez dans une situation qui déclenche une réaction de lutte ou de fuite, notre système nerveux est alerté et notre corps se prépare au danger en libérant des substances chimiques qui augmentent le rythme cardiaque et modifient le flux sanguin. Tout cela est un acte biologique et naturel de survie de notre corps pour surmonter la menace. « La peur est notre réaction de survie », explique le Dr Zachary Sikora, PsyD, Northwestern Medicine.

Vous voyez que si nous ressentons la peur dans un danger réel, notre cerveau se concentrera davantage sur la façon de survivre. D’un autre côté, si nous nous faisons peur volontairement dans un endroit familier, comme les parcours d’aventure, les montagnes russes ou les maisons d’horreur, notre cerveau peut faire basculer notre état d’esprit de manière à nous faire apprécier la peur. Aussi contre-intuitif que cela puisse paraître, la peur peut aussi être une forme de plaisir. Dans tous les cas, nous pouvons utiliser la peur à notre avantage en la considérant comme quelque chose d’amusant et d’utile.

Pourquoi avoir peur est un bon signe ?

Le sentiment de peur est un bon moyen de distinguer les gagnants des perdants. Les gagnants le font alors qu’ils ont peur ; les perdants, en revanche, ne le font pas parce qu’ils ont peur. Ceux qui réussissent ont choisi de d’embrasser la peur, alors que les perdants l’évitent.

Lorsque vous devez faire quelque chose pour la toute première fois, vous avez le libre arbitre de le faire ou non. Par exemple, mesdames, vous faire une coupe garçonne alors que vous avez gardé de longs cheveux toute votre vie. Vous avez le choix de rester la même et de ne rien changer à votre personnalité. Mais pourquoi l’idée de se faire couper les cheveux persiste-t-elle dans votre esprit ? Au début, l’idée semble innocente. Mais lorsque vous commencez à avoir peur de ce que cela va donner, c’est un bon signe. C’est le signe que vous envisagez de prendre le risque de vous couper les cheveux courts. Cela vous conviendra-t-il ou vous dénaturera-t-il ? Vous ne le saurez jamais tant que vous n’aurez pas demandé à votre coiffeur de vous faire une  coupe garçonne et que vous ne vous serez pas regardé dans le miroir une fois que ce sera fait.

Passer à l’action, même lorsque vous avez peur, peut vous donner une bonne dose d’estime de soi. Il en va de même pour toutes vos entreprises, qu’il s’agisse de quitter votre emploi de bureau et de créer une entreprise en partant de zéro, de mettre fin à une relation longue mais toxique, d’émigrer dans un autre pays ou simplement de vous faire tatouer. Le sentiment d’accomplissement que procure le fait de surmonter une peur est inégalé par rapport à la réalisation d’un objectif dans votre zone de confort habituelle.

Une fois que vous êtes prêt à prendre le risque, vous vous ouvrez aux chances de réussite, et encore plus aux chances d’échec. Lorsque vous saurez reconnaître et gérer la peur, vous comprendrez alors l’utilité de l’échec et son caractère essentiel dans le processus de réalisation de votre rêve. La première – et la seule – détection de l’échec est de le commettre. Celui qui a fait l’expérience de 100 tentatives ratées est bien plus avancé, car à ce stade, il sait déjà ce qui ne fonctionne pas et comment le contourner. La façon dont vous façonnez votre état d’esprit face à la peur, aux risques et à l’échec affectera votre capacité à atteindre et à faire durer le succès.

Transformer la peur en pouvoir

La peur est une expérience émotionnelle puissante. Vous pouvez oublier ce qui s’est passé le jour de votre 14e anniversaire, mais pas la fois où vous avez couru pour sauver votre vie devant un chien enragé. Une étude suggère que tout ce qui déclenche une forte réaction est stocké de manière durable dans votre mémoire.

Vous ne voulez pas oublier ce qui vous a blessé. Ainsi, cela vous apprend, d’une manière ou d’une autre, à être PLUS PRUDENT et PLUS SAGE dans de telles circonstances.

Voici des moyens de donner du pouvoir à la peur et de l’utiliser à votre avantage :

 

Prenez la peur comme un ami et non comme un étranger.

  • Chaque fois que la peur se présente, vous l’accueillez et la reconnaissez
  • N’essayez pas de l’éviter mais plutôt de l’observer, vous saurez ainsi comment la gérer
  • Laissez la peur couler naturellement

Ne définissez pas l’échec comme le contraire de la réussite.

  • L’échec est votre levier pour obtenir de meilleurs résultats
  • L’opposé du succès est l’inaction
  • Parce que si vous avez essayé et échoué, vous avez acquis des connaissances. Vos connaissances seront utilisées comme une arme, de sorte que lorsque vous essayez à nouveau, vous avez plus de chances de réussir
  • Mais si vous n’avez pas essayé du tout, le succès restera toujours loin.

Soyez à l’aise avec l’inconfort.

  • Anticipez l’echec comme une probabilité et soyez sportif, c’est le jeu
  • Quoi de plus confortable que de savoir déjà que:

    « L’ÉCHEC, ça arrive, mais ce n’est pas grave. Je m’y suis préparé avec les plans B, C, D… »

Vous décidez qui détient le pouvoir de la peur

  • Quand je dis « donner du pouvoir à la peur », pensez-vous que cela veut dire :

    1) lui donner du pouvoir sur vous, ou plutôt
    2) C’est VOUS qui donnez du pouvoir à la peur, vous êtes au-dessus d’elle, et vous comprenez que vous êtes capable, inarrêtable et que la peur n’est qu’un de vos outils de pouvoir pour atteindre votre objectif

  • Si vous avez choisi la seconde option, alors nous sommes sur la même longueur d’onde.

Tenez-vous en à votre propre définition du succès

  • Ne laissez personne décider de la façon de mesurer votre réussite
  • Chacun a sa propre façon de définir le succès
  • La clé ici est de se concentrer sur son propre rythme, sans trop se soucier des autres
  • Soyez honnête avec vous-même, admettez que vous décevrez sûrement d’autres personnes de temps en temps
  • Mais n’oubliez pas que vous détenez le pouvoir, ne vous laissez pas submerger par la peur du regard des autres.

Donnez à la peur la force de vous faire passer, comme dans les montagnes russes, du cri au rire. La peur est une émotion qui vous rappelle que vous êtes vivant. Elle est nécessaire pour vous donner de l’energie et vous encourager à faire ce que vous avez à faire.

Comme le dit la réplique du film, « Quand ça fait peur de sauter, c’est exactement à ce moment-là qu’on saute. Sinon, vous finissez par rester au même endroit toute votre vie. »

Vous pouvez transformer la peur en pouvoir quand : Vous embrassez la peur. Vous lui donnez du pouvoir. Vous la devenez.

Références :
Forbes

Share blog:

Le temps du silence – Le temps de la gratitude

Que de la gueule!

La discipline et le Mindset

Le pouvoir de s’excuser

„YOLO: Your Once in a Lifetime Opportunity“ – On ne…

Oh, There You Are!

Get latest updates. Come and join us at the top with – A System Where Everybody Gets PAID!